Fiona : le compagnon de la mère l'accuse d'avoir "porté des coups violents" à la fillette

Berkane Maklouf, le compagnon de la mère de Fiona, lors de son transfert vers Aydat (Puy-de-Dôme) pour les recherches du corps de la fillette le 27 septembre 2013. 
Berkane Maklouf, le compagnon de la mère de Fiona, lors de son transfert vers Aydat (Puy-de-Dôme) pour les recherches du corps de la fillette le 27 septembre 2013.  (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

Berkane Maklouf a été entendu par les juges vendredi. Selon son avocat, il souhaite une confrontation avec Cécile Bourgeon. 

"Mon client va faire des révélations qui vont bouleverser le cours des choses", selon l'avocat du compagnon de la mère de Fiona. Des propos rapportés, vendredi 11 octobre, par France 3 AuvergneBerkane Maklouf a de nouveau été entendu par les juges alors que les recherches n'ont toujours pas permis de retrouver le corps de la fillette de 5 ans. 

Selon La Montagne, Berkane Maklouf accuse à son tour Cécile Bourgeon, la mère, d'avoir commis des violences sur l'enfant. Elle aurait "porté des coups violents à la fillette la veille du décès", soit le 11 mai. D'après le quotidien, Mohamed Khanifar, son avocat, parle "de coups de pied et de poing", notamment au niveau de la tête. De son côté, Cécile Bourgeon accuse son compagnon d'avoir porté un coup mortel à la fillette. Tous deux ont été mis en examen et écroués. 

"Il va adopter un positionnement différent"

Mon client "a été surpris, voire choqué, par les déclarations de Cécile, et il va adopter un positionnement différent. Il va faire des déclarations nouvelles qui vont repréciser le rôle de chacun dans le déroulement du drame", affirme l'avocat, précisant que Berkane Maklouf souhaite une confrontation avec Cécile Bourgeon. Selon France 3 Auvergne, il demande à cette dernière de "dire où est Fiona"

Le couple a avoué en garde à vue, il y a deux semaines, après quatre mois de mensonges, avoir enterré Fiona dans une forêt près de Clermont-Ferrand, en présence de sa petite sœur. Une autopsie du cadavre, s'il était retrouvé, serait déterminante pour connaître les circonstances du décès, sur lesquelles les versions de la mère et de son compagnon divergent.

Vous êtes à nouveau en ligne