Disparition de Fiona

L’affaire de la disparition de Fiona débute le 12 mai 2013 à Clermont-Ferrand lorsque la mère de la petite fille, Cécile Bourgeon, lance l’alerte en indiquant aux enquêteurs que Fiona a échappé à sa surveillance alors qu’elle jouait. Après le lancement d'une alerte enlèvement et près de 5 mois d’enquête, la mère de Fiona reconnait que ce serait son compagnon, Berkane Maklouf, qui serait responsable de la mort de la fillette. Il l'aurait frappé à plusieurs reprises, puis l’aurait enterrée dans un bois voisin. L’enquête sur la disparition de Fiona est toujours ouverte pour tenter de faire la lumière sur les circonstances du drame et de retrouver le corps de la petite fille.

plus
Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona, le 5 septembre 2016 à la cour d\'assises de Riom (Puy-de-Dôme).

Affaire Fiona : pourquoi Cécile Bourgeon, la mère de la fillette, a été autorisée à sortir de prison

Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona, le 5 septembre 2016 à la cour d\'assises de Riom (Puy-de-Dôme).

Mort de Fiona : Cécile Bourgeon a été remise en liberté

Nicolas Chafoulais lors du procès en appel de la mère de sa fille Fiona, Cécile Bourgeon, devant la cour d\'assises de la Haute-Loire, en février 2018.

"J'ai peur pour toute ma famille" : la colère du père de Fiona, après la sortie de prison de Cécile Bourgeon

La mère de Fiona, Cécile Bourgeon, le 5 mai 2012 à Riom (Puy-de-Dôme).

Disparition de Fiona : la Cour de cassation casse la condamnation de la mère, qui va pouvoir sortir de prison avant un nouveau procès

Un nouveau procès en appel sera programmé (illustration).

Affaire Fiona : la Cour de cassation ordonne un nouveau procès en appel pour la mère de la fillette

Une séance d\'hypnose thérapeutique à l\'hôpital de Calais, en novembre 2016. 

Trois fois où l'hypnose a été utilisée dans une affaire judiciaire en France

Les dossiers de l\'affaire Fiona à la cour d\'assises de la Haute-Loire, au Puy-en-Velay, le 29 janvier 2018.

Affaire Fiona : la mère souhaite être hypnotisée pour retrouver le corps de sa fille

Cécile Bourgeon au palais de justice de Riom (Puy-de-Dôme) en 2016.

INFO FRANCE BLEU. Affaire Fiona : Cécile Bourgeon et de Berkane Makhlouf se pourvoient en cassation

Affaire Fiona : les avocats de Cécile Bourgeon, la mère de l'enfant, déposent un pourvoi en cassation après sa condamnation à vingt ans de prison

Nicolas Chafoulais, le père de Fiona le 5 février au palais de justice du Puy-en-Velais.

Affaire Fiona : la mère et le beau-père condamnés à 20 ans de prison

Les dossiers sur l\'affaire de la mort de la petite Fiona, lundi 29 janvier 2018 à la cour d’assises de Haute-Loire, au Puy-en-Velay.

Affaire Fiona : peine alourdie pour la mère de la fillette

Cécile Bourgeon, mère de Fiona, au tribunal du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 10 octobre 2017.

Affaire Fiona : la peine de Cécile Bourgeon revue à 20 ans de prison

Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona, le 5 septembre 2016 à Riom (Puy-de-Dôme).

Affaire Fiona : 20 ans de prison pour la mère et son ancien compagnon

Cécile Bourgeon en 2016 au palais de justice de Riom (Puy-de-Dôme).

Procès Fiona : "La cour d'assises n'a pas réussi à se départir de l'émotion", regrette l'avocat de Cécile Bourgeon

Nicolas Chafoulais, le père de Fiona le 5 février au palais de justice du Puy-en-Velais.

Mort de Fiona : Cécile Bourgeon, condamnée à vingt ans de prison en appel, "a la peine qu'elle mérite", estime le père de la fillette

Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona, le 5 septembre 2016 à Riom (Puy-de-Dôme).

Affaire Fiona : 30 ans de prison requis contre Berkane Maklouf et Cécile Bourgeon

Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona, le 5 septembre 2016 à Riom (Puy-de-Dôme).

Mort de Fiona : la mère de la fillette et son ex-compagnon condamnés à vingt ans de prison en appel

Nicolas Chafoulais, le père de Fiona le 5 février au palais de justice du Puy-en-Velais.

Affaire Fiona : Cécile Bourgeon "a la peine qu'elle mérite", estime le père de la fillette

Les dossiers sur l\'affaire de la mort de la petite Fiona, lundi 29 janvier 2018 à la cour d’assises de Haute-Loire, au Puy-en-Velay.

Affaire Fiona : verdict très attendu après dix jours de débats

Des dossiers sur l\'affaire Fiona photographiés au tribunal du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 29 janvier 2018.

Affaire Fiona : "C'était un cauchemar, elle était toute blanche, dans son vomi", raconte Berkane Makhlouf

Les avocats de Cécile Bourgeon, Gilles-Jean Portejoie (au centre) et Renaud Portejoie (à droite), au tribunal du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 10 octobre 2017.

Procès Fiona : la cour d'assises de Haute-Loire rejette la nouvelle demande de renvoi des avocats de la mère, Cécile Bourgeon

Etienne Fradin, président de la cour d\'assises de Haute-Loire, au Puy-en-Velay, le 9 octobre 2017.

Affaire Fiona : le procès va-t-il être renvoyé à cause d'un apéritif ?

La mère de Fiona, Cécile Bourgeon, s\'adrese aux journalistes demandant qu\'on retrouve sa fille, le 16 mai 2013, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme.

L'affaire Daval rappelle les affaires Flactif, Henry ou Bourgeon

Marie Grimaud et Rodolphe Constantino, avocats d\'associations de défense de l\'enfance, pendant le procès en appel de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, le 10 octobre 2017. 

Affaire Fiona : le procès en appel reprend

Les dossiers sur l\'affaire de la mort de la petite Fiona, lundi 29 janvier 2018 à la cour d’assises de Haute-Loire, au Puy-en-Velay.

Affaire Fiona : la mère et son ex-compagnon réaffirment leur innocence

Cécile Bourgeon, mère de Fiona, au tribunal du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 10 octobre 2017.

Affaire Fiona : "J'espère qu'on pourra aller cette fois au bout de ce procès"

Vue extérieure du palais de justice du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 9 octobre 2017, où étaient jugés en appel les parents de la petite Fiona.

Affaire Fiona : un juré regrette sur Facebook le renvoi du procès

Des magistrats lors d\'une audience du procès de Fiona, à la cour d\'assises du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 10 octobre 2017.

Affaire Fiona : le procès renvoyé en janvier 2018

Des magistrats lors d\'une audience du procès de Fiona, à la cour d\'assises du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 10 octobre 2017.

Mort de Fiona : la cour ordonne le renvoi du procès en appel en janvier 2018

Cécile Bourgeon, au tribunal du Puy-en-Velay (Haute-Loire), mardi 10 octobre 2017. 

"Si tu aimes ta fille, dis où elle est !" La première semaine du procès en appel de l'affaire Fiona en cinq citations

12345

Vous êtes à nouveau en ligne