Meurtre d'Alexia Daval : un an après, la ville de Gray est toujours endeuillée

FRANCE 3

Cela fait un an jour pour jour, dimanche 28 octobre, qu'Alexia Daval a été tuée. Son mari, Jonathann, reste le suspect numéro un. En duplex depuis Gray (Haute-Saône), le journaliste Thibaut Martinez-Delcayrou fait le point sur la situation sur place.

"Un an après la disparition d'Alexia Daval, c'est toujours la tristesse et l'incompréhension, ici à Gray (Haute-Saône). Les quelques personnes que nous avons pu rencontrer ont tenu à adresser toutes leurs pensées aux parents d'Alexia Daval, qui tiennent toujours un bar PMU dans le centre-ville de Gray. Nous avons tenté de rencontrer les parents, mais ils se sont absentés pour la journée", indique le journaliste Thibaut Martinez-Delcayrou, en duplex sur place.

Une messe prévue le dimanche 4 novembre

"Aujourd'hui [28 octobre], aucun hommage n'est prévu pour Alexia. En revanche, il y aura bien une messe qui se tiendra dimanche prochain [4 novembre] en son honneur. Ce qu'on attend surtout ici, c'est le dénouement de cette affaire à rebondissements. Pour l'instant, la seule actualité, c'est que les avocats de Jonathann Daval, le mari d'Alexia, ont demandé sa remise en liberté provisoire. Une audience se tiendra donc mardi [30 octobre] au tribunal de Besançon (Doubs)", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne