Meurtre d'Alexia Daval : le procès prévu en novembre est reporté à mars 2021 en raison du coronavirus

Jonathann Daval lors des obsèques d\'Alexia Daval, le 8 novembre 2017, à Gray (Franche-Comté).
Jonathann Daval lors des obsèques d'Alexia Daval, le 8 novembre 2017, à Gray (Franche-Comté). (MAXPPP)

"Le greffe a proposé aux avocats une date en mars 2021, date que nous avons acceptée", a indiqué à France Télévisions l'avocat des parents d'Alexia Daval.

C'est une nouvelle conséquence de l'épidémie de Covid-19. Initialement programmé en novembre, le procès de Jonathann Daval, qui a avoué le meurtre de son épouse Alexia en octobre 2017, est reporté à mars 2021, ont annoncé, jeudi 9 avril, les avocats des deux parties. "Le greffe a proposé aux avocats une date en mars 2021, date que nous avons acceptée", a indiqué à France Télévisions Jean-Hubert Portejoie, qui défend les parents d'Alexia Daval.

L'employée de banque de 29 ans avait été retrouvée morte, dissimulée sous des branchages et partiellement brûlée, le 30 octobre 2017, en Haute-Saône. Son mari, Jonathann, un informaticien aujourd'hui âgé de 35 ans, s'était d'abord fait passer pendant trois mois pour un époux éploré, sans nouvelles de sa femme partie faire son jogging, avant de reconnaître l'avoir frappée et étranglée, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, à leur domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône), lors d'une violente querelle conjugale.

A l'issue d'une reconstitution du meurtre effectuée le 17 juin dernier, Jonathann Daval avait admis avoir procédé à la crémation partielle du corps d'Alexia dans un bois voisin. Poursuivi pour "meurtre sur conjoint" devant les assises de la Haute-Saône, il risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Vous êtes à nouveau en ligne