Famille disparue à Orvault : la relation père-fils en cause ?

France 3

Près de Nantes, la disparition d'une famille entière pourrait être un drame familial. Il y a de nouveaux éléments ce dimanche 26 février concernant la personnalité du fils aîné. 

Près de dix jours après la mystérieuse disparition de la famille Troadec à Orvault (Loire-Atlantique), l'enquête progresse. Les taches de sang découvertes au rez-de-chaussée de la maison, ainsi que sur un téléphone portable viennent tout juste d'être analysées et les conclusions scientifiques sont sans appel : "À la suite des résultats du laboratoire, je vous confirme que les traces de sang retrouvées appartiennent aux membres de la famille", a expliqué le procureur de la République de Nantes. Au coeur de l'enquête, une Peugeot 307 toujours introuvable. Elle appartient à Sébastien Troadec, le fils ainé âgé de 21 ans.

Relations tendues entre le père et le fils

Selon ses proches, le jeune homme entretenait des relations compliquées avec son père Pascal. Dans ce tweet, il détaille : "Mes parents gueulent tout le temps et boivent, et mon père pense à mon orientation quand il est trop tard. C'est bon j'en ai marre, je vais au commissariat porter plainte." Sur les forums, il fait part de son mal-être, évoque parfois ses idées morbides. Son amie Emma explique qu'il était "un peu dépressif". Selon les enquêteurs, le père, Pascal Troadec, souffrait lui de troubles dépressifs. Le drame familial est une piste privilégiée par les enquêteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne