Disparus d'Orvault : nouveau rebondissement dans l'enquête

FRANCE 2

Un homme et une femme ont été interpellés du côté de Brest (Finistère), dans la matinée du 5 mars. Ils sont soupçonnés d’avoir un lien avec la disparition de la famille Troadec. Les enquêteurs travaillent sur la piste d'un différend familial. Pacôme Le Mat, envoyé spécial pour France 2 à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), fait le point sur l'enquête. 

Après dix jours de mystère, des indices disséminés, des traces effacées, une voiture nettoyée de fond en comble, un nouveau rebondissement a vu le jour dans l'enquête sur la disparition de la famille Troadec. Parmi les pistes sur lesquelles travaillent les enquêteurs, celle du différend familial était privilégiée. Pacôme Le Mat, envoyé spécial pour France 2 à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), explique que "les amis de la famille Troadec sont des pistes. Le procureur de la République de Nantes avait prévenu que tous les scénarios seraient étudiés." 
En attendant les résultats de la police scientifique
"Une garde à vue, cela veut dire vérifier un premier témoignage, ou alors pousser un peu plus loin les investigations", rappelle le journaliste. "Les résultats de la police scientifique, qui se font attendre, vont tomber dans quelques jours. Mais l'enquête connaît un nouveau rebondissement avec ces dernières gardes à vue", conclut l'envoyé spécial de France 2.  
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne