Disparus d'Orvault : le beau-frère a tué la famille Troadec

France 3

Le mystère de la disparition de la famille Troadec est levé. Le beau-frère a reconnu avoir éliminé les quatre personnes pour une histoire de lingots d'or ce lundi 6 mars. Les corps n'ont pas encore été retrouvés.

Emmenés par les enquêteurs, les deux suspects ont quitté Brest dans des voitures séparées ce lundi matin, d'un côté Lydie Troadec, la soeur du père de la famille disparue, de l'autre, son compagnon Hubert Caouissin, l'assassin présumé.

Avec leurs aveux, le mystère autour de la famille Troadec prend fin. Le 16 février, Hubert Caouissin se rend à Orvault et rôde autour du domicile des Troadec. Une vieille querelle d'héritage l'oppose à Pascal Troadec. Il dit être venu espionner la famille. Dissimulé dans le garage, il se fait surprendre.

Des corps démembrés

"Il va y avoir une altercation entre les deux hommes. Altercation au cours de laquelle Caouissin va réussir à s'emparer du pied de biche de monsieur Troadec", explique Pierre Sennès, le procureur de la République de Nantes.

Avec cette arme, il tue Pascal et Brigitte puis leurs deux enfants. Le soir même, il retourne chez lui à Pont-de-Buis-lès-Quimerch, met sa femme dans la confidence avant de retourner à Orvault pour nettoyer les lieux. Il charge les cadavres dans la voiture du fils le 18 février. Il enterre une partie des corps et brûle l'autre. Ce lundi soir, Hubert Caouissin est mis en examen pour assassinat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne