Affaire Troadec : une reconstitution a eu lieu dans la maison du crime

FRANCE 2

En présence du principal suspect, Hubert Caouissin, les enquêteurs se sont rendus dans la nuit du lundi au mardi 30 avril dans la maison des Caouissin, en Loire-Atlantique, où quatre personnes ont été tuées en février 2017.

C'est un moment déterminant dans l'affaire Troadec, encore entourée de nombreuses zones d'ombre. Dans la nuit du lundi au mardi 30 avril, les policiers ont procédé à la reconstitution du drame survenu la nuit du 16 février 2017 à Orvault (Loire-Atlantique) en présence du principal suspect, Hubert Caouissin. L'assassin présumé des quatre membres de la famille Troadec assure ne pas avoir prémédité son geste. Une version que contredisent les avocats des parties civiles.

Un procès à l'automne 2020

Hubert Caouissin raconte être venu espionner la famille la nuit du meurtre et que ce n'est qu'une fois surpris par son beau-frère Pascal qu'il s'en serait pris aux Troadec. Une version difficile à infirmer, alors que l'arme du crime et les ossements des victimes n'ont jamais été retrouvés. L'enquête devrait se terminer cet été et un procès aura lieu à Nantes à l'automne 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne