VIDEO. "Beaucoup d'envie, beaucoup de combativité" : la vie du footballeur Emiliano Sala

BRUT

Emiliano Sala et le pilote de l'avion qui reliait Nantes à Cardiff, lundi soir, sont toujours portés disparus.

"Là je suis dans un avion qui semble sur le point de tomber en morceaux. (…) Je ne sais pas s'ils vont envoyer quelqu'un me chercher car ils auront du mal à me trouver. Qu'est-ce que j'ai peur." Voici le dernier message envoyé par Emiliano Sala, porté disparu ce lundi 21 janvier alors qu'il rejoignait Cardiff depuis Nantes en avion. Les secours n'ont toujours pas trouvé de traces de l'avion qui transportait le footballeur. "Tout ce que je veux, c'est qu'ils le retrouvent", se désole son père.

Une carrière en France

En 1990, Emiliano naît à Cululu, un petit village argentin qui ne compte que 300 habitants. Il passe son enfance avec un ballon au pied et intègre une école de football dès l'âge de 15 ans. Cinq ans plus tard, il arrive en France et fait ses débuts à Bordeaux pour ensuite jouer à Caen, Niort et Orléans. Il intègre finalement le FC Nantes pour 1 million d'euros. Et c'est dans ce club qu'il devient champion en marquant 12 buts lors de la première moitié de saison 2018-2019. Un supporter de FC Nantes affirme qu'il "représentait beaucoup de choses pour le club, beaucoup d'envie, beaucoup de combativité."
D'abord réticent à quitter FC Nantes, il s'est finalement résigné à rejoindre le club de Cardiff. "Il était très heureux d'aller là-bas, dans un plus grand club qu'il appréciait", confie son père.
Le lendemain de sa disparition, un millier de supporters nantais sont venus rendre hommage au footballeur.

Vous êtes à nouveau en ligne