La dépouille d'Emiliano Sala est arrivée en Argentine pour recevoir un dernier hommage

L\'entrée du local du club de football San Martin de Progreso (Argentine). Un hommage est prévu dans le gymnase du club le 16 février 2019.
L'entrée du local du club de football San Martin de Progreso (Argentine). Un hommage est prévu dans le gymnase du club le 16 février 2019. (JUAN MABROMATA / AFP)

Les obsèques du footballeur, extirpé de l'épave de l'avion qui s'est abîmé dans la Manche, sont prévues samedi à Progreso, le village argentin dont il était originaire.

Un ultime hommage. Le cercueil du footballeur Emiliano Sala, mort dans un accident d'avion entre Nantes et Cardiff, est arrivé, vendredi 15 février, en Argentine, après le feu vert donné par les autorités britanniques pour la restitution du corps à la famille. Ses obsèques sont prévues samedi, dans son village de Progreso. Son corps sera transporté samedi vers un funérarium de Santa Fe, la capitale provinciale, où il sera incinéré.

Le vol de la British Airways qui transportait sa dépouille s'est posé peu après 9 heures, à l'aéroport de Buenos Aires. Un fourgon funéraire l'attendait. "C'est un jour tristement historique pour Progreso. Nous n'aurions jamais imaginé, nous sommes encore en état de choc", confie Daniel Ribero, le président du club de football San Martin de Progreso, où il a joué pendant dix ans.

Un hommage dans le gymnase de son premier club

Ce n'est que samedi matin, à 7 heures, que commencera la veillée d'Emiliano Sala à Progreso. La plupart des 3 000 habitants iront déposer une fleur sur le cercueil. Comme un symbole, l'hommage est prévu dans le gymnase du club, où Emiliano Sala revenait à chacune de ses visites.

Le club qui l'a révélé, le FC Nantes, et Cardiff, qui venait de l'acheter pour 17 millions d'euros, en conflit sur le versement des indemnités de transfert, ont chacun dépêché une délégation en Argentine. Nicolas Pallois, défenseur et meilleur ami de l'Argentin, et le secrétaire général du FC Nantes, Loïc Morin, représenteront les Canaris. Pour le club gallois, l'entraîneur Neil Warnock et le directeur général Ken Choo font le voyage.

Vous êtes à nouveau en ligne