DIRECT. Mont-Saint-Michel évacué : une enquête ouverte pour menace de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique

Le Mont-Saint-Michel (Manche), le 3 juin 2017.
Le Mont-Saint-Michel (Manche), le 3 juin 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le site touristique a été évacuéplusieurs heures dimanche matin, après qu'un individu suspect "a proféré des menaces contre les forces de l'ordre".

Le suspect, actuellement toujours en fuite, risque jusqu'à cinq ans de prison. Une enquête de flagrance pour menace de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte après qu'un individu a proféré des menaces au Mont Saint-Michel envers les gendarmes, dimanche 22 avril, a annoné le procujreur de la République. Le site, évacué dans la matinée, a finalement rouvert au public en début d'après-midi.

 "Le site est dégagé de tout risque", assure Jean-Marc Sabathé, préfet de la Manche. Dimanche matin, l'abbaye avait été fermée, les hôtels et commerces évacués. "Par souci de sécurité, pour lever le doute, j'ai décidé de fermer l'abbaye, où il y a des offices religieux, et de faire évacuer le Mont", avait déclaré le haut fonctionnaire à franceinfo au cours de l'opération.

Un individu recherché activement. Entré tôt, dimanche matin, sur le site, le suspect, identifié grâce à la vidéo-surveillance, aurait été "vu sur les remparts de la ville", selon le préfet. "L'homme s'est mêlé aux premiers visiteurs, a expliqué Jean-Marc Sabathé. Il n'y a eu aucun tirs, aucune arme." Il s'agirait "d'un jeune homme entre 20 et 30 ans qui était habillé d'un t-shirt blanc et un pantalon sombre", d'après une photo prise par un pompier. Toutes les maisons ont été ratissées par une cinquantaine de gendarmes pour le retrouver et un hélicoptère a survolé la zone, mais il était toujours en fuite dimanche en début d'après-midi.

Un important dispositif policier. Toutes les maisons ont été ratissées par une cinquantaine de gendarmes pour retrouver le suspect et un hélicoptère a survolé la zone, mais il était toujours en fuite dimanche en début d'après-midi. La section de recherche de Caen a été saisie.

14h42 : Le suspect, toujours en fuite, risque jusqu'à cinq ans de prison. Toutes les maisons du Mont-Saint-Michel ont été ratissées par une cinquantaine de gendarmes et un hélicoptère a survolé la zone.

14h41 : Une enquête de flagrance pour menace de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte, a annoncé le procureur de la République.

14h17 : L'individu qui a proféré ce matin des menaces visant les forces de police est toujours en fuite. Le préfet de la Manche, cité par notre confrère de France 2, affirme avoir "des éléments précis" pour identifier le suspect.

14h10 : Le site est visiblement déjà accessible au public, comme l'indique un journaliste de France 2 sur place.

13h15 : "Le site est dégagé de tout risque pour une réouverture", a déclaré à l'AFP Jean Marc Sabathé.

13h09 : Le préfet de la Manche annonce la réouverture au public du Mont-Saint-Michel à 14 heures.

14h10 : Interrogé par nos confrères de France Bleu Cotentin, le préfet donne aussi des détails sur le déroulé des faits : "Apparemment [le suspect] voulait faire une animation de rue mais il y a eu une altercation avec un cafetier sur place, explique Jean-Marc Sabathé. Il a à ce moment-là proféré des menaces contre les forces de l'ordre… Je précise qu'il n'y a eu aucun tir ni aucun acte de violence répertorié."

12h53 : Bonjour @anonyme. Interrogé par BFMTV, le préfet de la Manche a assuré qu'il avait "la quasi-certitude" que le suspect recherché n'était plus sur le site. "Je vais autoriser la réouverture du site probablement en début d'après-midi", a expliqué le haut fonctionnaire.

12h49 : Fin de fouille au mont ? Des news?

11h06 : Sur place, un internaute tweete une photo de l’évacuation du Mont-Saint-Michel.

11h16 : A propos du supect, le préfet explique : "Selon le cafetier qui l'a vu, il se serait présenté comme un animateur de rue qui avait du matériel dans un sac. Personne n'a pu vérifier quel était ce matériel."

11h00 : "Je fais ratisser maison par maison pour vérifier si l'individu n'est pas à l'intérieur, a continué le préfet de Manche. Il y a énormément de monde sur le Mont-Saint-Michel donc c'est un travail de longue haleine."

10h50 : Le préfet de la Manche explique qu'environ 50 gendarmes ont été mobilisés sur place, ainsi qu'un hélicoptère.

11h27 : "Nous ne savons pas quelle était la motivation de cet individu, mais il a proféré des menaces visant les gendarmes."

Interrogé en ce moment même par franceinfo, le préfet de la Manche donne des éléments sur la situation. "Pour lever le doute, car nous ne connaissons pas ses motivations, (...) j'ai décidé de faire évacuer le Mont. C'est fait. A cette heure-ci, nous sommes à la fin de l’évacuation."

10h50 : Yves Galton, le maire du Mont-Saint-Michel, a confirmé à nos confrères de France 3 Normandie que les gendarmes recherchent actuellement un homme. L'individu aurait crié, ce matin à 7 heures : "Je vais tuer du flic". Les forces de l'ordre sont en train d'inspecter tous les établissements du Mont.

10h43 : Bonjour, sur le site France info vous parlez d'un homme recherché au Mont St Michel ?

10h43 : Certains médias parlent d'un individu suspect et d'une opération anti-terroriste, vous confirmez ?

12h09 : Bonjour @anonyme et @anonyme. Nous tentons actuellement d'en savoir plus sur la situation au Mont-Saint-Michel. Nous vous ferons part de toutes les informations complémentaires, en direct, dans ce live.

10h19 : Avez-vous des infos sur ce qui se passe au Mont Saint Michel ? Police partout, hélicoptère, accès totalement fermé.

10h19 : Au Mont St, Michel, des problèmes ??

10h40 : "Nous étions à l'hôtel et on nous a demandé d'évacuer le Mont-Saint Michel, raconte à franceinfo un jeune touriste, Arthur Le Rolland. J'ai pu voir que les commerces étaient fermés, tout le monde évacue..."

10h17 : Le Mont-Saint-Michel est en cours d'évacuation, indique la gendarmerie de la Manche à franceinfo. Nous ne connaissons pas encore le motif de l'opération.

Vous êtes à nouveau en ligne