DIRECT. Mont-Saint-Michel évacué : une enquête ouverte pour menace de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique

Le Mont-Saint-Michel (Manche), le 3 juin 2017.
Le Mont-Saint-Michel (Manche), le 3 juin 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le site touristique a été évacuéplusieurs heures dimanche matin, après qu'un individu suspect "a proféré des menaces contre les forces de l'ordre".

Le suspect, actuellement toujours en fuite, risque jusqu'à cinq ans de prison. Une enquête de flagrance pour menace de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte après qu'un individu a proféré des menaces au Mont Saint-Michel envers les gendarmes, dimanche 22 avril, a annoné le procujreur de la République. Le site, évacué dans la matinée, a finalement rouvert au public en début d'après-midi.

 "Le site est dégagé de tout risque", assure Jean-Marc Sabathé, préfet de la Manche. Dimanche matin, l'abbaye avait été fermée, les hôtels et commerces évacués. "Par souci de sécurité, pour lever le doute, j'ai décidé de fermer l'abbaye, où il y a des offices religieux, et de faire évacuer le Mont", avait déclaré le haut fonctionnaire à franceinfo au cours de l'opération.

Un individu recherché activement. Entré tôt, dimanche matin, sur le site, le suspect, identifié grâce à la vidéo-surveillance, aurait été "vu sur les remparts de la ville", selon le préfet. "L'homme s'est mêlé aux premiers visiteurs, a expliqué Jean-Marc Sabathé. Il n'y a eu aucun tirs, aucune arme." Il s'agirait "d'un jeune homme entre 20 et 30 ans qui était habillé d'un t-shirt blanc et un pantalon sombre", d'après une photo prise par un pompier. Toutes les maisons ont été ratissées par une cinquantaine de gendarmes pour le retrouver et un hélicoptère a survolé la zone, mais il était toujours en fuite dimanche en début d'après-midi.

Un important dispositif policier. Toutes les maisons ont été ratissées par une cinquantaine de gendarmes pour retrouver le suspect et un hélicoptère a survolé la zone, mais il était toujours en fuite dimanche en début d'après-midi. La section de recherche de Caen a été saisie.

Vous êtes à nouveau en ligne