Deux-Sèvres : un homme ouvre le feu dans une entreprise et tue trois personnes

FRANCE 3

Mercredi 27 mai, un homme a ouvert le feu dans une entreprise et tué trois personnes. Il a blessé une quatrième personne avant de suicider. L'homme venait d’être déclaré inapte au travail.

Une frustration professionnelle, un problème personnel ou un coup de folie : les gendarmes et les enquêteurs scientifiques tentent de comprendre la tragédie qui s'est déroulée mercredi 27 mai à Saint-Varent, dans les Deux-Sèvres. Un salarié a ouvert le feu avec un pistolet 9 mm lors d'une réunion organisée au sein d'une entreprise.

Un lourd bilan

"Il est rentré froidement et il a ouvert le feu. Il était assez déterminé. Il s'est stationné un peu à la 'cow boy' devant les bâtiments (...) Il a tiré à vue et très rapidement", explique Pierre Rambault, maire de Saint-Varent. À leur arrivée, les gendarmes déplorent un bilan lourd. "Trois personnes ont perdu la vie, et un autre homme a été grièvement blessé", indique le chef d'escadron Emmanuel Weber, commandant de la gendarmerie de Bressuire (Deux-Sèvres). Le tireur a tenté ensuite de mettre fin à ses jours, et est décédé quelques heures plus tard à l’hôpital.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne