Deux personnes placées en garde à vue après l'assassinat de trois militantes kurdes à Paris

(Maxppp)

Deux suspects ont été placés en garde à vue à Paris dans l'enquête sur l'assassinat de trois militantes kurdes tuées la semaine dernière à Paris. Les deux hommes kurdes, nés en Turquie, ont été arrêtés jeudi. L'un des deux suspects aurait été le chauffeur de l'une de ces femmes.

La piste est qualifiée de "sérieuse" par une source proche de l'enquête. Deux hommes ont été arrêtés jeudi à Paris. Ils ont été placés en garde à vue vendredi à la mi-journée. Pour le moment, aucune précision n'a été donnée sur les raisons de ces arrestations et sur l'impication de ces deux personnes dans le meurtre des trois militantes kurdes.

Les corps de ces trois femmes avaient été retrouvés dans la nuit du 9 au 10 janvier dans le Centre d'information sur le Kurdistan. Il est situé à deux pas de la gare du Nord. Les trois femmes ont été exécutées de plusieurs balles dans la tête.

Les deux hommes nés en 1974 et 1982 appartiennent à l'environnement très proche des trois femmes exécutées. L'un des gardés à vue aurait été le chauffeur de l'une de ces femmes.