Deux fillettes retenues à Roissy sans leurs parents

France 3

Deux fillettes ont passé plusieurs jours en zone d'attente de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

L'affaire fait polémique. Âgées respectivement de six et trois ans et demi, Andreane et Fanta ont passé plusieurs nuits, sans leurs parents, dans la zone d’attente de l’aéroport de Roissy, normalement réservée aux sans-papiers non admis en France. Le défenseur des droits a décidé d'ouvrir une enquête après le calvaire de ces deux petites filles.
Andréane, de nationalité française, est scolarisée au Cameroun et venait passer les vacances scolaires avec ses proches. Mais la police aux frontières doute de l'authenticité des papiers d'Andréane, un passeport français. La fillette est alors placée pendant trois jours dans le centre pour étrangers sans papiers, sans que sa mère puisse la voir.

Le passeport était faux

Fanta, elle, a passé quatre jours dans ce même centre. À son arrivée de Côte d'Ivoire, elle est séparée de son père, car son passeport est faux. Ses parents affirment que c'était pour lui éviter d'être excisée.
Le ministère de l'Intérieur soutient que ces mesures sont nécessaires en cas de doute. Et pour cause, les autorités sont souvent confrontées à des filières de traite d'enfants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne