Deux fillettes retrouvées mortes dans une caserne de gendarmerie près de Lyon : la mère de famille placée en garde à vue

La gendarmerie de Limonest, dans le Rhône
La gendarmerie de Limonest, dans le Rhône (PHOTO PHILIPPE JUSTE / MAXPPP)

Deux soeurs de 3 et 5 ans sont mortes et ont été retrouvées dans leur chambre de la caserne de gendarmerie de Limonest (Rhône). La mère de famille a été placée en garde à vue lundi, a appris franceinfo.

L'enquête progresse après la découverte de deux soeurs de 3 et 5 ans, retrouvées mortes dimanche dans leur chambre, à la caserne de gendarmerie de Limonest (Rhône).

La mère des deux fillettes a été placée en garde à vue lundi 11 juin, a appris Christophe Vincent, le correspondant de franceinfo à Lyon, de source proche de l'enquête. Elle est auditionnée à l'hôpital, où elle a été admise en état de choc. 

Les résultats de l'autopsie insuffisants

La cause des décès reste inconnue. L'autopsie des corps des fillettes n'a pas apporté d'éléments suffisamment précis. Des analyses toxicologiques vont être réalisées. L'enquête est confiée à la section de recherche de Lyon.

La mère de famille avait sollicité le Samu dimanche vers 17h30, après avoir découvert ses deux filles en arrêt cardio-ventilatoire. Les secouristes n'ont pas réussi à les ranimer. Le père était absent au moment des faits.

La commune du Limonest est sous le choc. Une cellule psychologique a été ouverte dans l'école de la ville.