Des islamistes radicaux s'entraînent au djihad dans les Ardennes belges ?

(La police a ouvert une enquête sur un possible entraînement dans les Ardennes belges © Maxppp)

La police a ouvert une enquête suite à la publication sur Facebook de photos d'apprentis djihadistes à l'entraînement dans les Ardennes belges. Ce n'est pas la première fois que les Ardennes sont au centre de l'inquiétude des policiers.

Des islamistes radicaux sont-ils en train de s'entraîner au djihad dans les Ardennes belges ? Bien connu de la police belge, le nommé Abd Al Wadoud alias Abu Daoud est un trentenaire bruxellois dont des proches sont déjà partis pour la Syrie. C'est lui qui a publié jeudi sur sa page Facebook des photos à présent retirées d'individus en treillis sur fond de forêt, identifiée par lui comme étant dans les Ardennes belges.

L'année dernière déjà, la rumeur avait couru qu'un camp d'entraînement avait été organisé par le groupuscule salafiste Shariah for Belgium. A la suite d'un avis de recrutement paru sur Facebook pour une semaine de stage dans les Ardennes. L'émoi avait alors été considérable autour de la forêt d'Epioux, paradis des randonneurs à la frontière française. Et un porte-parole des nombreux chasseurs de la région avait prévenu : "s'ils arrivent, on sort les fusils". Mais dans les faits, rien ne s'était produit. Et ces opérations tiennent davantage de la provocation que de formation véritable au maniement des armes.