Des casseurs qui tentaient de saboter le métro interpellés à Rennes

Un rame de métro à la station La Poterie, à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 22 juillet 2014.
Un rame de métro à la station La Poterie, à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 22 juillet 2014. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Dix-neuf personnes ont été arrêtées en flagrant délit et placées en garde à vue.

Dix-neuf personnes ont été interpellées, jeudi 19 mai, alors qu'elles tentaient de saboter le métro de Rennes (Ille-et-Vilaine). Ces individus, cagoulés, ont été pris en flagrant délit dans six stations différentes alors qu'ils essayaient de dégrader des systèmes permettant aux rames automatiques de circuler, a précisé une source judiciaire à Reuters. Ils ont tous été placés en garde à vue.

Une enquête a été ouverte

Ces individus ont été repérés grâce aux caméras de surveillance installées dans les stations du métro rennais, rapporte Ouest France. Le parquet d'Ille-et-Vilaine a ouvert une enquête sur l'incident. L'investigation a été confiée à la police judiciaire.

Le métro rennais avait déjà été la cible de casseurs, le 29 mars. Plusieurs personnes avaient jeté des chaises sur les voies du métro, en marge d'une manifestation contre la loi Travail, entraînant l'interruption de la circulation du métro durant plusieurs heures.

Vous êtes à nouveau en ligne