VIDEO. Tirs à Marseille : l'hypothèse d'un règlement de comptes

FRANCE 3

Des tirs ont retenti, lundi 9 février, à Marseille dans le quartier de la Castellane. Les témoins évoquent une scène de guerre. Récit avec France 3.

Les tirs de kalachnikov qui ont éclaté ce lundi 9 février dans le quartier de la Castellane à Marseille (Bouche-du-Rhône) seraient le fait d'un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue. Les témoins affolés ont signalé, vers 9h30, des hommes cagoulés qui tiraient dans tous les sens à l'arme automatique. "On avait peur, ma femme est tombée par terre à cause de la peur", raconte un homme au micro de France 3. La police était déjà sur les lieux quand des rafales à l'arme lourde ont à nouveau retenti.

La police prise pour cible ?

"On a entendu distinctement des tirs de kalachnikov. Est-ce qu'on était visé de façon précise ou pas ? En tout cas, le tir est allé apparemment dans notre direction", commente le directeur de la sécurité publique. Rapidement, une crèche a été évacuée et les écoles confinées. Les habitants ont été priés de rester chez eux une bonne partie de la journée. L'unité d'élite du GIPN a investi la cité en début d'après-midi, avec un hélicoptère en appui. Les enquêteurs recherchaient 5 à 8 individus et ont mis la main sur 20 kg de drogue et une cache d'armes. La police privilégie une guerre de territoire pour le contrôle du trafic de drogue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne