VIDEO. "Marseille n'est pas en guerre civile", dit son maire

France 3

Jean-Claude Gaudin dénonce une "surmédiatisation", samedi, sur France 3.

CRIMINALITE A MARSEILLE - Le sénateur-maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a réagi samedi 24 novembre après la mort, la veille, d'un homme tué par balles dans sa ville. "C'est intolérable, c'est inacceptable", a-t-il déclaré. Mais, selon lui, "au-delà des morts humaines, cela provoque une surmédiatisation dont Marseille n'a pas besoin".

"Marseille n'est pas en guerre civile, Marseille est une ville laborieuse où 860 000 habitants travaillent se distraient, profitent d'un environnement exceptionnel", poursuit l'élu qui précise que cela "anéantit" et éclipse le fait que la Provence doit être la capitale de la culture pour 2013.

L'homme tué  vendredi soir est la 24e victime de règlements de comptes dans la région depuis janvier, et la 17e dans la cité phocéenne sur la même période.

Vous êtes à nouveau en ligne