Un mort et un policier gravement blessé après une course-poursuite à Marseille

Des policiers sur le lieu de la fusillade mortelle à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 24 août 2014.
Des policiers sur le lieu de la fusillade mortelle à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 24 août 2014. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

L'homme était poursuivi par les forces de l'ordre après avoir volé une voiture. 

"La voiture lui est passée dessus, c'est un miraculé...", selon une source proche de l'enquête. Un policier a été grièvement blessé, dimanche 24 août, à Marseille (Bouches-du-Rhône), par un homme qui a été tué à l'issue d'une course-poursuite avec les forces de l'ordre.

"Vers 19h10, un individu armé et extrêmement déterminé" commet un "car-jacking" à Port de Bouc, une commune située à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Marseille, près de Fos-sur-Mer. Le vol de la voiture a lieu dans une station-service, et l'automobile est localisée grâce au téléphone de la victime, resté à l'intérieur.

Le policier dans un état stable

Les membres des forces de l'ordre tentent d'intercepter le malfaiteur à son arrivée à Marseille, mais ce dernier ouvre le feu sur les policiers, qui ripostent à leur tour. Pour prendre la fuite, l'homme, âgé de 37 ans et "très défavorablement connu" des services de police, n'a alors pas hésité à rouler sur un policier, très grièvement blessé. A l'entrée du quartier de l'Estaque, il ouvre encore le feu sur les policiers, qui ripostent et le blessent mortellement.

Dimanche peu avant minuit, le policier était dans un état stable. Il souffrait de multiples fractures et d'une lésion à la rate, mais n'avait pas fait d'hémorragie. Au cours de la fusillade, une passante a également été plus légèrement blessée.

Vous êtes à nouveau en ligne