Deuxième règlement de comptes par balles à Marseille en deux jours

Des policiers de la brigade cynophile près du lieu où le corps d\'un homme a été trouvé tué par balles, le 12 avril 2012, à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des policiers de la brigade cynophile près du lieu où le corps d'un homme a été trouvé tué par balles, le 12 avril 2012, à Marseille (Bouches-du-Rhône). (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Un homme de 26 ans a été abattu de plusieurs balles dans le 8e arrondissement de la cité phocéenne.

Un homme de 26 ans a été tué jeudi 12 avril vers 21h50 de plusieurs balles, à Marseille. Il se trouvait dans un parking sur un boulevard situé en bord de mer, près du quartier résidentiel de la Pointe-Rouge (8e arrondissement), lorsqu'on lui a tiré dessus. 

Il a été abattu de plusieurs balles de kalachnikov et de calibre 12 par plusieurs individus qui avaient, semble-t-il, organisé un guet-apens. Les tueurs se sont acharnés, selon une source proche de l'enquête. L'homme, Karim Anani, était "bien connu des services de police", pour des affaires de stupéfiants notamment, et sans activité déclarée.

Ce nouvel assassinat intervient moins de 24 heures après un autre règlement de comptes. Un commerçant de 39 ans a été criblé de balles, à deux pas du centre-ville, mercredi dans la soirée. Cet homme serait le neveu de Saïd Tir, un caïd du trafic de drogue lui-même abattu en avril 2011.

Les règlements de comptes se multiplient dans le département 

L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Marseille, déjà en charge de nombreux règlements de comptes dans la cité phocéenne. Le 5 avril, un jeune homme de 25 ans a été tué par balles dans la cité Font-Vert (14e arrondissement), située dans les quartiers Nord, par deux hommes à moto qui ont pris la fuite.

En 2011, 20 règlements de comptes ont été recensés dans les Bouches-du-Rhône (29 victimes dont 16 morts), dont 15 à Marseille (23 victimes dont 13 morts), selon la préfecture.

Vous êtes à nouveau en ligne