Un jeune homme de 18 ans tué par balles dans les quartiers nord de Marseille

Des policiers mènent l\'enquête après l\'assassinat d\'un homme par balles à Marseille, le 17 novembre 2013.
Des policiers mènent l'enquête après l'assassinat d'un homme par balles à Marseille, le 17 novembre 2013. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

L'homme se trouvait dans le bar La Madrague (15e arrondissement). Il a été touché par plusieurs balles de 9 mm devant l'établissement, tôt dimanche.

Un jeune homme de 18 ans a été tué de plusieurs tirs à la sortie d'un café dans les quartiers nord de Marseille dimanche 17 novembre, peu après 5 heures, selon une source proche de l'enquête. L'homme, qui se trouvait dans le bar La Madrague chemin de la Madrague Ville (15e arrondissement), a été touché par plusieurs balles de 9 mm devant l'établissement, ont rapporté des riverains aux policiers de la Sécurité publique.

La victime, qui n'était connue des services de police que pour une infraction au code de la route, a été transportée a l'hôpital Nord par des proches, où elle est morte vers 6 heua confié la source proche de l'enquête. Les investigations ont été confiées par le parquet à la brigade criminelle de la PJ, déjà en charge de nombreux homicides par armes à feu de ce type.

"On a l'impression que les armes sont partout"

"C'était un enfant, c'est dramatique", a commenté la maire PS du secteur, Samia Ghali, relevant de nouveau le problème de la circulation des armes à Marseille. "On a l'impression que les armes sont partout, qu'elles circulent librement, qu'elles incitent à se sentir plus fort. On ne peut laisser s'installer le sentiment que ne pas posséder d'armes, c'est être faible !"

Depuis le début de l'année, c'est le 19e mort dans des règlements de comptes de ce type à Marseille et dans sa région. Ce décompte se révèle néanmoins compliqué par la difficulté de connaître le mobile des auteurs, que seule l'enquête peut déterminer. Dimanche et lundi, deux hommes avaient été tués en moins de 24 heures à Marseille dans deux règlements de comptes, toujours dans les quartiers nord.

Vous êtes à nouveau en ligne