Tirs de kalachnikov à Marseille : deux nouvelles interpellations

Une opération de police à la cité de la Castellane, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 9 février 2015.
Une opération de police à la cité de la Castellane, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 9 février 2015. (CITIZENSIDE / GERARD BOTTINO / AFP)

Les suspects ont été arrêtés dans la cité phocéenne, jeudi.

Deux nouvelles arrestations à Marseille (Bouches-du-Rhône). Les forces de police ont arrêté, jeudi 19 février, deux suspects dans le cadre de l'enquête sur les tirs de kalachnikov qui avaient touché la cité de la Castellane, annonce une source proche de l'enquête, vendredi 20 février.

Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans les tirs à la kalachnikov qui avaient visé des policiers, le 9 février, dans ce quartier populaire quelques heures avant une visite de Manuel Valls dans la ville. Par ailleurs, jeudi, tard dans la soirée, deux autres suspects, également impliqués dans cette affaire, et interpellés dimanche à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), ont été mis en examen, notamment pour tentatives d'homicide sur des agents des forces de l'ordre en bande organisée, puis ont été écroués.

Sept kalachnikovs et plusieurs kilos de cannabis

Le 9 février, plusieurs personnes, cagoulées, avaient tiré en l'air à la kalachnikov au bas de l'une des tours de la Castellane. Les rafales avaient entraîné une vaste opération policière. Les forces de l'ordre avaient retrouvé sept kalachnikovs et plusieurs kilos de cannabis dans un appartement, dont les quatre occupants avaient été placés en garde à vue avant d'être relâchés, sans que des charges ne soient retenues contre eux. A proximité de ce logement, les policiers avaient également découvert "une BMW faussement immatriculée", où se trouvaient "deux fusils à pompe, 400 cartouches de gros calibre et un gilet pare-balles", selon une source policière.

Vous êtes à nouveau en ligne