Nouveau règlement de comptes meurtrier à Marseille

Des membres de la police scientifique procèdent aux premières investigations sur la scène de crime, le 22 décembre 2011 à la cité de la Castellane à Marseille.
Des membres de la police scientifique procèdent aux premières investigations sur la scène de crime, le 22 décembre 2011 à la cité de la Castellane à Marseille. (GERARD JULIEN / AFP PHOTO)

Un adolescent de 17 ans a été tué jeudi matin dans une cité des quartiers Nord de la cité phocéenne.

Un adolescent de 17 ans a été touché de sept balles de pistolet automatique, jeudi 22 décembre à 5h30, et est mort une heure plus tard, dans une cité des quartiers Nord de Marseille. Selon La Provence, il aurait été la cible d'une rafale de kalachnikov.

La victime, qui n'était pas connue des services de police, a été touchée à l'abdomen et aux jambes. Elle a reçu des soins sur place à la Castellane (16arrondissement de Marseille), où les marins-pompiers ont tenté, en vain, de la réanimer pendant une heure.

Série noire sur fond de trafic de drogue

L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire, déjà en charge de plusieurs règlements de comptes sur fond de trafic de drogue. Selon La Provence, un jeune qui accompagnait la victime au moment de la fusillade est en cours d'audition. Des renforts de police ont été déployés aux abords de ce grand ensemble où a notamment vécu Zinédine Zidane.

Lundi matin, à Septèmes-les-Vallons, dans la banlieue marseillaise, le corps carbonisé d'un homme avait été retrouvé dans un véhicule brûlé. Il avait auparavant reçu une balle en pleine tête. Cette technique consistant à tuer, puis à brûler dans une voiture le corps de la victime avait été utilisée à deux reprises auparavant, en septembre 2008 et 2010, et était employée notamment, selon un enquêteur, par le caïd Farid Berrhama, lui-même abattu en avril 2006 dans la cité phocéenne.

Vous êtes à nouveau en ligne