Marseille : un jeune homme de 18 ans mis en examen après un règlement de comptes

Des membres de la police technique et scientifique procèdent aux premières investigations, le 22 décembre 2011, dans les quartiers Nord de Marseille, où un jeune âgé de 17 ans a été abattu.
Des membres de la police technique et scientifique procèdent aux premières investigations, le 22 décembre 2011, dans les quartiers Nord de Marseille, où un jeune âgé de 17 ans a été abattu. (GERARD JULIEN / AFP)

Il est soupçonné d'avoir abattu un adolescent âgé de 17 ans d'une rafale de kalachnikov, jeudi. La victime était connue de la justice pour de petits trafics de stupéfiants et des vols.

Kamel, 17 ans, fauché jeudi 22 décembre par sept balles de kalachnikov au pied de son immeuble de la Castellane, n'a survécu qu'une heure à ses blessures. Un jeune homme de 18 ans est soupçonné de l'avoir abattu : il a été mis en examen lundi 26 décembre à Marseille. La victime était connue de la justice pour de petits trafics de stupéfiants et des vols.

Dès la matinée de jeudi, les policiers avaient interrogé "un témoin important". Il avait fait état d'une dispute qui aurait éclaté mercredi, veille du meurtre, et au cours de laquelle des menaces de mort auraient été proférées contre la victime. Dans l'après-midi, un jeune homme de 18 ans, désigné par un ami de Kamel comme étant impliqué dans la dispute, s'était présenté à l'hôtel de police avec sa mère.

Le parquet a requis un mandat de dépôt à l'encontre du suspect, mis en examen pour meurtre en bande organisée, tentative de meurtre en bande organisée, association de malfaiteurs, détention et transport d'armes. 

Vous êtes à nouveau en ligne