Fusillade mortelle à Marseille, la piste du règlement de compte privilégiée

La police scientifique sur les lieux de la fusillade, le 11 octobre 2012.
La police scientifique sur les lieux de la fusillade, le 11 octobre 2012. (GERARD JULIEN / AFP)

La fusillade a eu lieu dans un bar du 4e arrondissement, en plein centre-ville. Un homme de 40 ans a été tué.

MARSEILLE – Nouvelle fusillade mortelle dans la cité phocéenne. Un homme a été tué par balles, jeudi 11 octobre à la mi-journée, dans le centre de Marseille. Une autre personne a été légèrement blessée. Les faits se sont produits vers 12h45 devant un bar du 4e arrondissement de la ville, selon une source proche du dossier contactée par l'AFP.

Ce que l'on sait de la fusillade

Selon le quotidien local La Provence, deux hommes grimés avec des masques de carnaval ont débarqué en scooter. Ils ont ouvert le feu sur la victime, un habitué des lieux alors attablé en terrasse, selon une cliente interrogée par l'AFP.

Armés d'un pistolet 11,43 mm, ils ont tiré à onze reprises sur un homme de 53 ans, connu des services de police pour des faits anciens, alors que ce dernier tentait de s'échapper. Ils ont pu ensuite prendre la fuite, alors que de nombreux jeunes du lycée Michelet ont assisté à la scène pendant l'heure du déjeuner. Aussi rapide que violente, l'attaque s'est déroulée devant de très nombreux témoins. 

En début d'après-midi, le cadavre était recouvert d'une bâche, au milieu des tables et des chaises. Un cordon policier a été mis en place pour fermer l'accès à la scène. Les agresseurs connaissaient visiblement bien les habitudes de cet homme qui venait souvent déjeuner dans cet établissement où sa fille travaille comme serveuse, a relevé une source policière.

"Personne n'est intervenu, personne n'a bronché. Sa fille était là, elle a tout vu. C'est un choc. C'était l'heure de rentrer à l'école, on était juste à côté, on a tout vu", a raconté une collègienne de troisième.

La piste du règlement de compte privilégiée

La piste du règlement de comptes est privilégiée, ce qui en ferait le 21e dans la région marseillaise depuis le début de l'année, et le premier depuis le comité interministériel organisé sur la criminalité marseillaise à Matignon, le 6 septembre. Le règlement de comptes précédent avait eu lieu le 29 août.

Dans cette série noire, la plupart des victimes sont de jeunes hommes issus des cités marseillaises, tués sur fond de rivalités criminelles liées au trafic de stupéfiants. Mais cette fois, cela ne semblerait pas être le cas de la victime.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls doit se rendre, vendredi 12 octobre à Marseille, pour une visite programmée avant la fusillade. Il doit annoncer des mesures de réorganisation dans la police marseillaise après l'affaire de la Bac Nord. 

Voici le reportage d'Isabelle Staes et Christophe La Rocca - France 2-Marseille

Isabelle Staes et Christophe La Rocca - France 2

Vous êtes à nouveau en ligne