Marseille : triste record de règlements de comptes

France 3

26 personnes ont été assassinées dans les Bouches-du-Rhône depuis le début de l'année. Lundi 5 septembre, trois tireurs ont abattu deux hommes dans un bar. Pour les habitants, les sentiments d'angoisse et d'insécurité augmentent à chaque fois.

Dans la cité phocéenne, ils sont trop jeunes pour mourir. C'est ce qu'ils ont écrit sur des affiches placardées ce mardi 6 septembre dans les quartiers nord de Marseille. À l'origine de cette initiative, un collectif d'habitants indigné par la série de règlements de comptes sanglants dans le milieu des trafiquants de drogue. Ce collectif veut sensibiliser la population. Le dernier règlement de comptes meurtrier a eu lieu lundi soir dans un bar en plein coeur du Panier, le quartier historique de Marseille. En l'espace d'un mois, dix personnes ont trouvé la mort par armes à feu.

La faute à la police ?

Et on compte déjà 26 personnes tuées par balles depuis le début de l'année dans la région marseillaise. C'est deux fois plus que l'an dernier à la même époque. Des meurtres liés au trafic de drogue qui minent les cités de la ville. Un trafic qui génère des millions d'euros de profit. Pour les autorités, la recrudescence de ces règlements de comptes serait aussi la conséquence de la pression sur les trafiquants. Ces derniers mois, plusieurs réseaux auraient ainsi été démantelés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne