Les mesures du gouvernement pour rétablir l'ordre à Marseille

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ici accompagné des ministres Cécile Duflot et Manuel Valls, énonce les mesures décidées pour endiguer les violence à Marseille, jeudi 6 septembre à Paris.
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ici accompagné des ministres Cécile Duflot et Manuel Valls, énonce les mesures décidées pour endiguer les violence à Marseille, jeudi 6 septembre à Paris. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé qu'il se rendrait lundi et mardi dans la cité phocéenne.

SOCIETE – Le gouvernement veut montrer qu'il reprend la main à Marseille (Bouches-du-Rhône). A l'issue du comité interministériel réuni à Matignon, jeudi 6 septembre, le Premier ministre a annoncé une série de mesures visant à endiguer la forte criminalité qui alarme élus et habitants. Jean-Marc Ayrault doit par ailleurs se rendre sur place lundi et mardi prochains. FTVi récapitule les principaux points de l'intervention du Premier ministre.

1205 policiers et gendarmes en renfort

Pour renforcer les moyens des forces de l'ordre, Ayrault a annoncé l'envoi de 205 policiers et gendarmes supplémentaires dans la ville. Ceux-ci seront affectés dans les services de sécurité publique, mais également dans les domaines de la police judiciaire et du renseignement.

FTVi / France Télévisions

2Une nouvelle zone de sécurité prioritaire

Autre annonce : la création d'une nouvelle zone de sécurité prioritaire (ZSP) où les moyens de lutter contre les violences seront concentrés. Cette nouvelle ZSP concernera les quartiers sud de la ville, et sera opérationnelle au début de l'année 2013. Elle s'ajoute à celle déjà crée pour les quartiers nord, dont la mise en place "interviendra immédiatement", selon le Premier ministre.

3Davantage de moyens pour la justice et les prisons

Les effectifs de la juridiction seront en outre renforcés : quatre magistrats du parquet seront envoyés sur place, ainsi qu'un juge d’instruction, un juge des enfants, et de nouveaux assistants de justice et assistants spécialisés au parquet.
 
Les moyens de l’administration pénitentiaire seront également renforcés, afin de mieux "lutter contre la récidive", selon le gouvernement. Des surveillants supplémentaire et des conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation seront recrutés.

4Un nouveau préfet chargé de l'agglomération

Jean-Marc Ayrault regrette que l'agglomération marseillaise, qui regroupe près de 2 millions d'habitants, soit "divisée" en six structures (communautés d'agglomération Marseille Provence Méditerranée, du Pays d'Aubagne, du Pays d'Aix, du Pays de Martigue, de Salong-Etang de Berre, et syndicats d'agglomérations Ouest-Provence).

Il souhaite que le secteur soit regroupé dans une métropole, et compte créer, pour mettre en place ce projet, un nouveau poste de préfet délégué auprès du préfet de région.

FTVi / France Télévisions

Le détail de toutes ces annonces se trouve dans le relevé de conclusions communiqué par Matignon.

Vous êtes à nouveau en ligne