Deux hommes tués à la kalachnikov dans les quartiers nord de Marseille

Les faits se sont déroulés à une heure du matin, mardi 31 décembre 2013, sur une voie rapide, dans le 13e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône).
Les faits se sont déroulés à une heure du matin, mardi 31 décembre 2013, sur une voie rapide, dans le 13e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône). (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Les deux hommes ont été retrouvés morts dans leur véhicule, une Golf immatriculée à Marseille, cagoulés et armés.

Nouveau règlement de comptes à Marseille. Deux hommes au volant d'une voiture ont été tués d'une rafale de kalachnikov dans la nuit de lundi à mardi 31 décembre. Ils ont été découverts dans les quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône). 

Les faits se sont déroulés à un heure du matin du matin, sur une voie rapide près de la station de métro Frais Vallon, dans le 13e arrondissement, là où Adrien Anigo, le fils du directeur sportif et entraineur par intérim de l'Olympique de Marseille José Anigo, avait été abattu le 5 septembre. Les deux hommes ont été retrouvés morts, cagoulés et armés, dans leur véhicule, une Golf immatriculée à Marseille.

Invité de RTL mardi 31 décembre, Manuel Valls a assuré que, malgré les morts par balles, la délinquance était en baisse à Marseille. "Il ne faut pas que ces règlements de comptes cachent la réalité qui est en train de changer," a déclaré le ministre de l'Intérieur. 

Il s'agit des 19e et 20e morts dans des règlements de comptes à Marseille et dans sa région en 2013. Le dernier homicide de ce type remonte au 11 novembre, quand un homme de 24 ans avait été tué à l'arrière d'un taxi d'une rafale de kalachnikov dans le 13e arrondissement également.

Vous êtes à nouveau en ligne