VIDEO. "Une profonde injustice" : Alain Bernard et Philippe Candeloro parlent des disparus d'Argentine

FRANCE 2

Le nageur Alain Bernard et le patineur Philippe Candeloro, qui participaient au jeu télévisé "Dropped" en Argentine, sont meurtris par la mort de Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine.

Le nageur Alain Bernard et le patineur Philippe Candeloro, qui participaient au jeu télévisé "Dropped" en Argentine, sont meurtris par la mort de Florence Arthaud, Camille Muffat, Alexis Vastine, dans la collision de deux hélicoptères qui les transportaient, ainsi que sept autres personnes, dans la région de la Rioja, lundi 9 mars.

"On pense à nos camarades" 

"Une profonde injustice." C'est le sentiment qu'exprime Alain Bernard devant la caméra de France 2, mercredi : "Pourquoi eux, pourquoi maintenant, pourquoi comme ça ? se demande le nageur. Plus les heures passent, plus on a l'impression que la douleur et le choc vont s'atténuer, mais ça reste omniprésent."

"On pense à nos camarades", les sportifs, caméramans, preneurs de son, journalistes, confie Philippe Candeloro. "On apprenait à se connaître", avance-t-il, au bord des larmes. Les deux sportifs, qui attendent leur rapatriement en France, sont retranchés dans leur hôtel, à 35 km du lieu de l'accident.

Vous êtes à nouveau en ligne