Crash en Argentine : les enquêteurs français apportent leur expertise

FRANCE 3

Cinq enquêteurs du BEA ont commencé leurs analyses sur le site du crash des deux hélicoptères au nord-ouest de l'Argentine, qui a fait dix morts dont huit français lundi 9 mars.

Ils sont venus apporter leur expertise à leurs homologues argentins. Cinq membres du Bureau d'Enquête et Accident sont venus analyser les carcasses des deux appareils qui se sont percutés lundi 9 mars, lors du tournage de l'émission "Dropped", causant la mort de dix personnes.

Dans les hélicoptères, pas de boîte noire mais des cartes mémoire qui sont servir à comprendre les causes du crash. "On va travailler sur les deux machines, les pièces, les dommages que l'on peut constater, regarder si certains calculateurs peuvent être examinés plus en détail, et les informations que nos collègues ont pu collecter, les témoignages, films, etc.", détaille un des enquêteurs.

Une aide pour l'identification

Difficile de comprendre les causes de cette collision, compte tenu de la qualité des appareils et l'expérience des pilotes, mais une erreur humaine reste l'hypothèse la plus probable.

Cinq gendarmes français de la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens sont par ailleurs attendus ce jeudi 12 mars dans la capitale de la province de la Rioja pour aider à l'identification des corps des victimes à la morgue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne