Coups de feu à Grasse : "Il m'a regardée dans les yeux et a tiré en l'air", témoigne une lycéenne

L\'entrée du lycée Alexis de Toqueville à Grasse (Alpes-Maritimes), jeudi 16 mars 2017. 
L'entrée du lycée Alexis de Toqueville à Grasse (Alpes-Maritimes), jeudi 16 mars 2017.  (GOOGLE MAPS)

Un jeune homme a ouvert le feu jeudi matin au lycée Tocqueville de Grasse, dans les Alpes Maritimes. Au moins trois personnes ont été blessées. Marianna, une élève témoigne sur franceinfo. 

Un lycéen a été interpellé, après des coups de feu ce jeudi matin au lycée Tocqueville de Grasse (Alpes-Maritimes), a appris franceinfo auprès de sources proches du dossier. Le jeune homme, lourdement équipé d'armes à feu et d'arme blanche, a pénétré dans l'établissement et a fait feu. Il y a au moins trois blessés, dont le proviseur.

Marianna, élève au lycée Tocqueville, a raconté au micro de franceinfo avoir vu le tireur. Elle était en cours ce jeudi matin lorsqu'elle "a entendu un coup de feu".  "On a entendu 'alerte attentat'. A ce moment-là on s'est tous mis sous les tables et on attendu les policiers", a-t-elle ajouté.

Des élèves mis en sécurité 

"Je voulais fermer les fenêtres, je me suis mise à la fenêtre pour la fermer et j'ai vu un lycéen il m'a regardée dans les yeux et il a tiré en l'air et j'ai fermé la fenêtre et je me suis mise sous la table". "Il avait la rage. II m'a regardée et il est parti", a précisé Marianna qui ne connaissait pas le tireur.

"On a bloqué la porte avec un placard pour ne pas qu'il puisse rentrer et des policiers sont venus et ont frappé à la porte, ils sont allés dans les salles où il y avait d'autres élèves et on nous a fait sortir accroupis contre le mur pour nous mettre en sécurité", a expliqué la lycéenne.

"On a entendu : 'alerte attentat', on s'est tous mis sous les tables" Marianna, une élève du lycée de Grasse au micro de Lucie Barbarin
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne