Côtes-d'Armor : un septuagénaire piège sa maison à l'explosif pour se protéger des cambrioleurs

Yvignac-la-Tour, près de Dinan, dans les Côtes-d\'Armor.
Yvignac-la-Tour, près de Dinan, dans les Côtes-d'Armor. (GOOGLE MAPS)

Des démineurs ont été dépêchés sur place en hélicoptère pour sécuriser les lieux.

Un habitant d'Yvignac-la-Tour, près de Dinan, dans les Côtes-d'Armor, avait piégé sa maison avec des engins explosifs artisanaux pour se protéger d'éventuels cambrioleurs, rapporte France Bleu Armorique mardi 25 septembre. C'est grâce à une tentative de cambriolage avortée que les faits ont été découverts. Des démineurs ont été dépêchés sur place en hélicoptère pour sécuriser les lieux.

Dans la nuit de dimanche à lundi, six voleurs sont entrés par effraction dans la maison du septuagénaire, avant de prendre la fuite parce qu'un automobiliste passait par là. Quand les gendarmes sont venus constater l'infraction, ils ont découvert que l'habitation était piégée à l'explosif.

"Attention, zone piégée"

"La maison était piégée aux portes et un petit peu partout", raconte Jean-Luc Boissel, le maire de la commune. Ces engins étaient placés "à des endroits assez judicieux qui risquaient de nuire gravement" aux éventuels cambrioleurs, explique-t-il.

L'homme de 71 ans avait installé des pancartes avec des têtes de mort ou le texte "attention, zone piégée" sur les murs de sa longère. "Des gens de la commune parlaient parfois de cette maison en disant qu'elle était piégée. On se demandait si ce n'était pas du fantasme... Eh bien non, c'était la réalité !", raconte le maire.

Vous êtes à nouveau en ligne