Colonie en Ariège : une autre famille va porter plainte

(Le séjour avait lieu au centre de vacances Le Saint-Bernard d'Ascou © Maxppp)

La famille de l'enfant mort en colonie en Ariège a porté plainte ce week-end. Et elle n'est pas la seule : une autre famille envisage de porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui.

Mercredi, un petit garçon de 8 ans est  mort alors qu'il séjournait dans une colonie de vacances à Ascou en Ariège. Sa famille a porté plainte ce week-end pour "homicide involontaire et non assistance à personne en danger". Deux enquêtes ont été ouvertes : l'une administrative, l'autre judiciaire. Des résultats d'analyses sont attendus dans la semaine. Plusieurs enfants dont la petite victime s'étaient plaints de maux de ventre, l'eau impropre à la consommation pourrait être en cause.

Dimanche, une autre famille annonce qu'elle envisage de porter plainte à son tour, après avoir envoyé ses trois enfants de 6, 8 et 12 ans dans cette même colonie. "Quand ils sont arrivés ils leur ont donné des bouteilles d'eau, mais ils ne leur ont jamais dit de ne pas boire l'eau du robinet. Quand ils se brossaient les dents ils buvaient le dentifrice et l'eau ", raconte sur France Info Farid Khider, qui a envoyé ses trois garçons dans cette colonie.

"Quand on envoie ses enfants dans une colonie, on les envoie en toute confiance" - Farid Khider avait envoyé ses trois enfants
--'--
--'--

"On envoie des enfants dans un séjour où il y a un décret municipal depuis le 3 juillet qui dit que l'eau de la ville n'est pas potable, et on envoie les enfants le 7 sans le savoir, c'est suicidaire... Moi si demain on me dit que mes enfants partent dans un séjour où l'eau n'est pas potable, et bien ils ne partent pas ", ajoute le père de famille.

"Toutes les autorités administratives le savaient", pas les parents

Ses trois enfants sont rentrés vendredi soir, choqués, encore malades. L'avocat de Farid Khider, Maître Bertrand Burman, va donc porter plainte cette semaine : "*Mes clients sont absolument révoltés, et sont surtout dans l'incompréhension totale qu'on n'ait pas pu les avertir de quoique ce soit, ne serait-ce que par téléphone, pour leur faire savoir que leurs trois enfants étaient confrontés à ce problème majeur à savoir qu'il n'y avait pas d'eau potable".

"Tout le monde le savait, toutes les autorités administratives . Comment cela se fait-il qu'on ne leur ait pas laissé le libre choix d'envoyer ou pas leurs enfants dans cette colonie ?* " interroge l'avocat. D'autres parents pourraient se joindre à la plainte, par le biais d'un collectif créé par Farid Khider.

L'avocat de Farid Khider, Maître Bertrand Burman
--'--
--'--

Le maire de la commune d'origine va aussi porter plainte

Par ailleurs, Didier Gonzales, le maire (UMP) de Villeneuve-le-Roi, d'où était originaire l'enfant décédé, a de son côté annoncé que la commune allait "se porter partie civile pour avoir accès au dossier et déposer plainte contre X ".  "Le préjudice est très fort pour notre ville. Nous avions acheté un service et l'on se retrouve avec un mort, des enfants hospitalisés et d'autres qui ont dû être rapatriés en urgence à nos frais ", a souligné l'élu.

"Je veux que la lumière soit faite sur cette situation" - Didier Gonzales, le maire de Villeneuve-le-Roi
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne