Colombey-les-Deux-Églises : les derniers éléments de l’enquête

France 2

Diane Schlienger, en direct de la commune de Haute-Marne, donne quelques précisions sur le profil de l’homme qui a vandalisé la tombe du général de Gaulle. 

"Ce soir toujours aucune trace du suspect et de sa complice, mais les enquêteurs ont passé la journée à interroger les témoins et analyser les images de vidéosurveillance." Dimanche 28 mai, au lendemain de l’acte de vandalisme sur la tombe du général de Gaulle, le suspect est toujours en fuite, comme l’explique Diane Schlienger. Cependant, son profil se précise : "Il s’agirait d’un homme d’une trentaine d’années habillé comme un simple touriste, qui a fait tomber la croix en moins d’une minute. Il est entré dans le cimetière de façon très déterminée, sans aucune hésitation, il est allé directement à la tombe du général de Gaulle."

Une complice recherchée

"Il s’est ensuite enfui à bord d’une voiture conduite par une femme", poursuit la journaliste. "Cette voiture n’est pas immatriculée dans la région, donc la police a étendu ses recherches à tout le territoire et essaye ce soir toujours d’identifier les deux personnes. Pour l’instant leurs motivations ne sont pas connues non plus mais il n’y a eu aucune revendication, donc pour le procureur, l’acte politique semble peu probable." Une enquête a été ouverte pour dégradation aggravée et violation de sépulture ; ils encourent jusqu’à cinq ans de prison. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne