VIDEO. Rohff et Booba, la guerre des egos et des mots

P. JACLIN / R. SETTAR / M. CANTOR / FRANCE 2

Le premier dort en prison, car il est accusé d'avoir passé à tabac le vendeur d'une boutique de son rival. Au fil du temps, la rivalité entre les deux rappeurs est devenue un fond de commerce. 

Le millionnaire du rap Rohff dort en prison, depuis jeudi 24 avril. L'artiste français de 36 ans, l'un des plus connus de sa génération, a été mis en examen pour "violences volontaires en réunion avec préméditation" et placé en détention provisoire. Il est accusé d'avoir passé à tabac un jeune vendeur d'une boutique de son rival Booba.

L'affrontement verbal, un classique du rap

Ces deux rappeurs sont de la même génération. En 2003, ils enregistrent même un titre ensemble. Mais entre les deux, c'est désormais la guerre des mots et des egos. Rohff et Booba s'insultent par chansons interposées et sur les réseaux sociaux.

Dans le monde du rap, l'affrontement verbal est un classique qui a des codes, explique Olivier Cachin, spécialiste de ce style musical. "Dès les débuts du rap aux Etats-Unis dans les années 70, il y avait une compétition entre les artistes. Ils devaient se faire une guerre virtuelle (...) pour remplacer une violence qui existait vraiment."

"Un message internet met le feu aux poudres"

Lundi 21 avril, sur internet, Rohff se moque du clip de Booba, qui lui répond. "Le message laissé par Booba le matin même a créé l'étincelle qui a mis le feu à des poudres stockées depuis un certain temps", estime Francis Terquem, l'avocat de Rohff. "Il a grandi dans la rue. A un moment, il y a de vieux réflexes", ajoute le producteur Tefa, qui connaît bien Rohff.

La rivalité entre les deux rappeurs est devenue un fond de commerce. Dans toute sa carrière, Rohff a vendu 1,4 million de disques (100 000 pour P.D.R.G) contre 1 million pour Booba. Sans compter les produits dérivés.

Vous êtes à nouveau en ligne