CHU de Caen : mystère à l'hôpital

France 3

Le CHU de Caen (Calvados) a été placé sous haute sécurité pendant plusieurs heures dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 mars. Le personnel et les patients de l'hôpital ont été confinés.

Pendant plus de huit heures la nuit du vendredi 9 au samedi 10 mars, chaque recoin de cet immense bâtiment de 23 étages est minutieusement fouillé. L'hôpital de Caen (Calvados) est cerné par plus d'une centaine de policiers ; même le GIGN est venu en renfort. Un dispositif impressionnant, déclenché par un témoignage jugé crédible par les forces de l'ordre. En début de soirée, aux urgences, lors d'un échange tendu, un homme avec un grand sac de sport se serait dit armé et aurait menacé de tirer avant de disparaître dans les couloirs. Aussitôt, tous les patients sont confinés. Cette jeune mère de famille a passé de longues heures bloquée dans sa chambre, dans l'angoisse.

La sécurité a été renforcée

Au petit matin, samedi 10 mars, la préfecture annonce la fin de l'intervention dans un communiqué. Le suspect n'a toujours pas été retrouvé et la présence d'armes n'a pas encore été confirmée par les images de vidéosurveillance. Mais pour le syndicat de police, cette opération de grande envergure était justifiée. Aujourd'hui la sécurité a été renforcée, à l'extérieur comme à l'intérieur du CHU et plusieurs témoins ont été entendus par les enquêteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne