Cher : la fillette de 6 ans hospitalisée après des actes de maltraitance est décédée

Les faits vont être requalifiés en \"actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort\" après la décès de la petite fille.
Les faits vont être requalifiés en "actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort" après la décès de la petite fille. (MAXPPP)

La petite fille de 6 ans, hospitalisée à Bourges (Cher) pour des actes de maltraitance, est décédée à l'hôpital de Tours (Indre-et-Loire), rapporte jeudi France Bleu Berry. La mère et son compagnon sont toujours mis en examen.

La petite fille de 6 ans, hospitalisée dans un état critique, le 30 décembre, à Bourges (Cher) après des actes de maltraitance, a succombé à ses blessures, rapporte France Bleu Berry, jeudi 18 janvier. Elle avait été transportée à l'hôpital de Bourges alors qu'elle se trouvait dans le coma, avec des traces de brûlures et de morsures sur le corps. Au vu de son état critique, la fillette avait ensuite été transférée à Tours (Indre-et-Loire), où elle est décédée.

Requalification des chefs d'inculpation

Sa mère, qui l'avait déposée sous une fausse identité, a été arrêtée. La mère de la fillette âgée de 22 ans et son compagnon âgé de 24 ans ont été mis en examen pour "actes de torture et de barbarie". Après le décès de la victime, les faits vont être requalifiés en "actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort", détaille France Bleu Berry.

Le couple continue à nier les faits. Il encourt une peine de réclusion criminelle à perpétuité.

Vous êtes à nouveau en ligne