Charente-Maritime : trois hommes ont été interpellés pour avoir volé plusieurs tonnes d'huîtres

L\'ouverture d\'une huître.
L'ouverture d'une huître. (MAXPPP)

L'été dernier, un ostréiculteur de Saint-Pierre-d'Oléron s'est fait dérober pas moins de six tonnes d'huîtres.

Trois habitants de l'Île d'Oléron ont été interpellés en début de semaine et seront prochainement jugés pour le vol d'huîtres entre juillet et août derniers, rapporte vendredi 17 janvier France Bleu La Rochelle.

Les suspects ? Des ostréiculteurs

Cet été 2019, un ostréiculteur de Saint-Pierre-d'Oléron alerte les gendarmes, assurant que six tonnes d'huîtres lui ont été dérobées. Trois ostréiculteurs sont suspectés du vol. Dans le parc de leur entreprise, 2,4 tonnes d'huîtres ont été retrouvées, ainsi que 150 poches vides. Les enquêteurs pensent qu'ils ont revendu le reste de la marchandise. Les trois voleurs présumés comparaîtront le 16 mars prochain devant le tribunal correctionnel de La Rochelle.

A la fin du mois d'août, le producteur reconnaît directement ses propres huîtres dans ce parc. Il faudra par contre quatre mois aux gendarmes pour identifier l'origine de ces huîtres. Ces derniers refusent de livrer leur technique à France Bleu La Rochelle.

Selon une ostréicultrice de la région, contactée par France Bleu La Rochelle, chaque producteur peut facilement reconnaître ses huîtres, car chacun a sa façon de fermer les poches : avec des liens, des élastiques ou des crochets. L'on peut aussi observer la forme des huîtres : les huîtres cultivées au sol ont une coquille frisée, celles qui sont élevées dans un bassin qui brassent beaucoup de courant ont une coquille plus lissée.

Vous êtes à nouveau en ligne