Brest : une fusillade devant la mosquée blesse deux hommes

FRANCE 3

Deux hommes ont été blessés jeudi 27 juin dans une fusillade à Brest (Finistère), dont l'imam de la mosquée Rachid El Jay.

En direct de Brest, dans le Finistère, après la fusillade qui a eu lieu devant la mosquée, Nathalie Perez fait le point sur la situation pour France 3, jeudi 27 juin. "Selon nos informations, voilà ce qui se serait passé cet après-midi à Brest vers 16 heures. L'imam discutait avec un de ses amis au pied de la mosquée lorsqu'un homme a surgi de sa voiture, une dispute a éclaté, le ton est monté, des coups de feu ont été tirés. L'imam a été blessé à la jambe et à l'abdomen, il a aussitôt été transporté en réanimation. Ce soir, ses jours ne sont plus en danger. Quant à son compagnon, il a lui été très légèrement blessé", indique la journaliste dans la soirée de jeudi.

Une personnalité controversée

L'imam de Brest est une personnalité controversée, rappelle Nathalie Perez. "Il est connu pour prôner des thèses salafistes très dures, avec notamment l'interdiction formelle d'écouter de la musique. Il avait été à plusieurs reprises, menacé de mort. Et puis on vient de l'apprendre, l'homme qui a tiré sur l'imam et qui était activement recherché par les policiers, vient de se suicider. Les enquêteurs ont retrouvé son corps au pied de sa voiture. Alors ses motivations sont encore très floues. Mais selon nos informations, cet homme serait proche des milieux d'extrême droite", affirme la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne