Témoignage : il a croisé la route de Michel Fourniret

France 3

Michel Fourniret a reconnu, jeudi 15 novembre, avoir tué la compagne de son ex-codétenu pour mettre la main sur son magot. France 3 a rencontré l'ancien braqueur.

À Versailles (Yvelines), jeudi 15 novembre, les journalistes de France 3 ont rencontré Jean-Pierre Hellegouarch, le compagnon de Farida Amich. En 1988, la jeune femme est assassinée et son corps n'a jamais été trouvé. Aujourd'hui, trente ans après, Michel Fourniret est accusé de son meurtre et l'ancien braqueur de 75 ans espère qu'il parlera enfin. "La seule façon qu'il a de se rattraper un petit peu c'est de dire où Farida et d'autres jeunes filles sont enterrées", explique Jean-Pierre Hellegouarch.

"Ça m'a explosé à la tête"

Jean-Pierre Hellegouarch croise la route de Michel Fourniret à Fleury-Mérogis (Essonne). Tous deux dans la même cellule, ils forgent au fil des mois une amitié. Alors, lorsque Michel Fourniret sort de prison, Jean-Pierre Hellegouarch lui demande d'aller aider sa compagne à déterrer des lingots d'or dans un cimetière de la région parisienne. Mais les jours passent et ni Farida ni Fourniret ne donnent de nouvelles. Il finit par réaliser que son ancien codétenu l'a doublé. "Ça m'a explosé à la tête. Après je me retrouve dans la cellule à attendre", se rappelle -t-il. Deux ans plus tard, il sort à son tour de prison, apprend que Michel Fourniret est devenu propriétaire d'un somptueux château et qu'il a sans doute assassiné sa compagne. Il ne pense plus alors qu'à se venger, et se lance à sa recherche, mais est rattrapé par la justice. Il a revu le tueur en série jeudi 15 novembre à la cour d'appel de Versailles (Yvelines). "Il ne fanfaronne pas, il baisse les yeux, il m'inspire presque de la pitié", raconte-t-il. À l'audience, Michel Fourniret a évoqué à demi-mot une carrière de sable dans les Yvelines où pourrait être caché le corps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne