Procès Turk : cinq ans de prison avec sursis

France 3

Stephan Turk a été condamné à cinq ans de prison avec sursis. Pour les jurés, le bijoutier, qui avait tiré sur ses braqueurs et tué l'un d'eux, ne s'est pas défendu légitimement, mais n'avait pas non plus l'intention de tuer.

C'est avec résignation que Stephan Turk a accueilli le verdict de la cour d'Assises des Alpes-Maritimes : cinq ans de prison avec sursis. "C'est la décision de la justice, a déclaré le septuagénaire, je l'accepte, je la respecte. Je ne ferai pas appel". Son avocat s'est lui aussi déclaré satisfait du verdict.  "Même si la légitime défense n'a pas été retenue, c'est quand même une victoire pour la défense", estime Me Franck De Vita, pour qui "la peine qui est prononcée est une peine symbolique".

Violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner

En septembre 2013, Stephan Turk avait abattu dans le dos un braqueur qui venait de commettre un hold-up dans sa bijouterie, et qui était en train de prendre la fuite. La Cour d'assises a estimé, à l'issue d'une semaine de procès, que si le bijoutier n'était pas en état de légitime défense, il n'avait pas l'intention de tuer. Stephan Turk a été condamné pour "violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Le cas de Stephan Turk avait mobilisé une bonne partie de l'opinion publique niçoise depuis cinq ans. Le maire de Nice, Christian Estrosi, s'est hier félicité du verdict tout en réitérant son soutien au bijoutier.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne