Doubs : après neuf mois de cavale, un homme recherché pour un braquage a été interpellé en Algérie

la société de joaillerie Frank et Person à Châtillon-le-Duc (Doubs), le 3 mai 2019.
la société de joaillerie Frank et Person à Châtillon-le-Duc (Doubs), le 3 mai 2019. (LUDOVIC LAUDE / MAXPPP)

Cet homme était activement recherché depuis mai 2019 à la suite du braquage d'une société d'orfèvrerie près de Besançon. Il faisait partie d'un commando, armé de fusils automatiques et d'armes de poing.

Un des deux suspects encore recherchés pour le braquage d'une société d'orfèvrerie dans le Doubs a été interpellé il y a une quinzaine de jours en Algérie, révèle mardi 7 janvier France Bleu Besançon. Dans ce dossier, cinq personnes sont déjà mises en examen.

Son frère est toujours recherché

Deux suspects étaient activement recherchés après le braquage de la société Frank et Person à Châtillon-le-Duc, près de Besançon, le 4 mai 2019. Un commando, armé de fusils automatiques et d'armes de poing, s'était fait remettre le contenu d'un coffre-fort, soit 20 kilos d'or et du platine. Le butin est estimé à plus d'un million d'euros.

Au mois de septembre, un coup de filet avait été mené à Besançon (Doubs) et Annemasse (Haute-Savoie). Cinq suspects avaient été arrêtés, mis en examen et placés en détention provisoire, dans une opération menée par 70 gendarmes du Doubs, appuyés par le GIGN. Les enquêteurs avaient saisi des armes, des munitions et des voitures, dont une très grosse cylindrée utilisée par les braqueurs. Deux autres suspects étaient recherchés.

Les enquêteurs restent aujourd'hui à la recherche d'un jeune homme de 23 ans, frère du suspect interpellé en Algérie. Il s'était enfui au cours de sa garde à vue, au mois de septembre. Il s'était échappé pendant une perquisition menée chez ses parents à Thise, à côté de Besançon. 

Vous êtes à nouveau en ligne