Bijoutier de Nice : l'heure des réquisitions pour Stephan Turk

France 3

Le réquisitoire dans le procès de Stephan Turk devrait être connu ce jeudi 31 mai. Le bijoutier de Nice (Alpes-Maritimes) avait tiré sur ses braqueurs et tué l'un d'eux. Légitime défense ou meurtre, c'est tout l'enjeu de ce procès. Les précisions de Nathalie Perez.

Victime d'un vol à main armée en 2013, Stéphan Turk, le bijoutier de Nice (Alpes-Maritimes), avait tiré sur ses braqueurs et tué l'un d'entre eux. Son procès a fragilisé la thèse de la légitime défense, selon l'envoyée spéciale de France 3 Nathalie Perez : "Les experts en balistique qui ont défilé hier à la barre sont tous formels : la balle mortelle a bien touché le dos de la victime, elle ne présentait pas selon eux, une menace pour le bijoutier".

Stephan Turk risque jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle

"Stephan Turk, le bijoutier, a quant à lui affirmé à plusieurs reprises qu'il n'était pas un assassin, qu'il respectait le chagrin de la famille de la victime, poursuit la journaliste. Mais lorsque le président lui demande une dernière fois : 'Mais enfin, Monsieur Turk, pourquoi avez-vous tiré sur vos braqueurs qui s'enfuyaient ?', le bijoutier marque une pause, puis répond 'Je devais préserver mes biens, c'est une question de principe'. Un principe qui peut lui coûter jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle. Le verdict est attendu dans la soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne