Bordeaux : la préfecture à la manœuvre après cinq noyades d'étudiants ivres

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Dans la ligne de mire de la préfecture de Gironde : la vente d'alcool au-delà des heures autorisées, l'augmentation des plaintes pour tapage nocturne, les rixes et agressions. Autant de faits liés à l'alcoolisation massive des soirées étudiantes.
Mais surtout, les cas de noyades dans la Garonne d'étudiants ivres. Cinq noyades en dix mois.

La préfecture de Bordeaux annonce donc un plan d'action largement axé sur la prévention, incluant notamment une surveillance fluviale nocturne le long des quais de la Garonne, ou encore le respect de l'interdiction de transport et de consommation d'alcool sur la voie publique.
La préfecture annonce en outre la création d'une "commission des soirées festives" qui travaillera en lien avec les associations étudiantes pour l'organisation de "soirées exemplaires". 

Vous êtes à nouveau en ligne