Bombe factice dans un vol d'Air France : l'enquête se poursuit

FRANCE 3

Les 459 passagers du vol Maurice / Paris sont arrivés lundi 21 décembre à l'aéroport Charles de Gaulle. L'homme qui avait découvert la fausse bombe a été mis en garde à vue avant d'être relâché.

L'enquête se poursuit dans l'affaire de la bombe factice dans un vol Air France. Tous les passagers sont rentrés sains et saufs lundi 21 décembre à Paris. Les 459 personnes à bord de ce vol AF463 sont arrivées peu avant sept heures. Certains ont raconté à France 3 ce qu'ils ont vécu. "Il n'y a pas eu de crise de panique (...) tout le monde était très stressé, mais il n'y a pas eu de crise d'hystérie" explique l'un d'eux.
 
Leur avion a été dérouté en plein vol suite à une alerte à la bombe dans la nuit de samedi à dimanche. La bombe dissimulée dans les toilettes était en fait une fausse faite de papier et de carton et équipée de fils électriques et d'un cadran numérique.

Un homme interpellé puis relâché

L'homme qui avait découvert cette bombe factice a été interpellé dès la descente de l'avion à Roissy (Val d'Oise) puis placé en garde à vue. Il s'appelle Patrice B, c'est un ancien policier du raid de 58 ans à la retraite depuis 2008. Lundi 21 décembre dans la soirée, l'homme a finalement été relâché et l'enquête se poursuit. La compagnie a déposé plainte contre X.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne