Béziers : il pointe une arme factice sur le patron d'un bar, parce qu'il a refusé de boire un verre avec lui

L\'homme a mis une gifle au patron du bar, avant d\'être interpellé.
L'homme a mis une gifle au patron du bar, avant d'être interpellé. (MAXPPP)

L'homme, déjà placé sous bracelet électronique, a été condamné à deux ans de prison dont 6 mois de sursis, avec interdiction de se rendre dans des débits de boissons, raconte "Midi Libre".

Manifestement éméché, un homme a pointé une arme factice sur le patron d'un bar de Béziers (Hérault), mardi 26 juillet, en plein après-midi, parce que ce dernier a refusé de boire un verre avec lui, raconte le journal Midi LibreLe trentenaire a d'abord mis une gifle au patron du bar. Il a ensuite quitté les lieux, avant d'y revenir pour en découdre à nouveau, explique le quotidien régional. C'est à ce moment-là qu'il a été interpellé.

Le prévenu déjà placé sous bracelet électronique

Lors de son procès au tribunal correctionnel de Béziers, jeudi 28 juillet, le procureur a qualifié les faits de "violences avec arme". Le prévenu, qui était placé sous bracelet électronique à l'issue d'une autre condamnation, a été reconnu coupable. Il a été condamné à deux ans de prison dont 6 mois assortis de sursis avec mise à l'épreuve, obligation de soins, interdiction de se rendre dans des débits de boissons.