Bayonne : le témoignage émouvant de la famille du chauffeur de bus agressé

France 3

Le chauffeur de bus agressé violemment dimanche 5 juillet à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) est toujours en état de mort cérébrale. Sa famille accepte de parler et annonce qu'elle va se battre pour le venger.

La famille Monguillot est dans la tourmente depuis que Philippe, le père, s’est fait agresser à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Chauffeur de bus, il a été très violemment frappé par plusieurs passagers. Mardi 7 juillet, l'homme est encore en état de mort cérébrale. "J’ai vu quelqu’un de mort devant moi", se souvient son épouse Véronique.

Un besoin de le voir vengé

La fille du conducteur se remémore avoir discuté avec son père juste avant qu'il ne démarre le trajet où il a été agressé. Emue aux larmes, elle a cru que cela serait son dernier dialogue avec lui. Véronique Monguillot annonce qu’elle va s’entourer du meilleur avocat possible pour venger son mari. Le chef d'accusation d'homicide volontaire a été retenu pour deux des quatre individus interpellés. Une marche blanche devrait avoir lieu dans les rues de Bayonne mercredi 8 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne