Beaune : les agresseurs du groupe de jeunes arrêtés

Les deux agresseurs présumés de sept jeunes à Beaune en juillet dernier ont été arrêtés dans le sud de la France. Le parquet avait retenu le caractère raciste de l’agression à l’époque.

La justice les soupçonne d’être les agresseurs de Beaune (Côte d’Or). À 400 kilomètres de là, deux personnes ont été arrêtées dans les Bouches-du-Rhône, elles sont suspectées d’avoir agressé plusieurs jeunes en Bourgogne le 31 juillet dernier. Des personnes au casier chargé qui n’ont pas hésité à rouler sur des policiers. Un témoin raconte. "Ils en ont arrêté un qu’ils ont mis dans le coin, ils ont cherché avec les hélicoptères et le deuxième, ils l’ont retrouvé le soir", explique Michel Merletto, boucher à Saint-Andiol (Bouches-du-Rhône).

Les habitants de Beaune inquiets

Des images avaient fait le tour des réseaux sociaux à l’époque où sept jeunes avaient été poursuivis par une voiture avant d’être pris pour cible avec des carabines à plomb. Un moment qu’ils ont du mal à effacer. "Heureusement qu’il y avait le banc sinon je pense que c’était fini pour moi. J’ai vu dans la voiture à leur regard qu’ils avaient une haine envers nous. Et le pire, c’était les propos", témoigne une des victimes.
Les habitants de Beaune réclament maintenant plus de protection. "Ce qui nous préoccupe, ce sont les blessés, les voisins et le quartier, mais je fais confiance à la justice", dit un habitant. Les deux agresseurs présumés ont été déférés devant un juge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne