Terrorisme : un fourgon de gendarmerie visé à Paris

Cette vidéo n'est plus disponible

Il était un peu plus de 15h30 sur les Champs-Élysées (Paris) quand la voiture a percuté le fourgon de gendarmerie. L'assaillant était connu des services de renseignements. Le parquet antiterroriste a été saisi.

Sur une vidéo filmée par un passant ce lundi 19 juin, une fumée orange sort d'une voiture, elle vient de percuter un fourgon de la gendarmerie, elle est en feu. Les gendarmes brisent les vitres, ils veulent sortir le conducteur. Soudain, les forces de l'ordre reculent, elles tiennent leur agresseur. Elles le transportent sur le trottoir. C'est bien une tentative d'attentat à la voiture piégée contre les gendarmes. Il était 15h40 sur les Champs-Élysées (Paris), au milieu des touristes, tout près du Grand Palais et de l'Élysée. Deux fourgons de gendarmerie descendent l'avenue. Face à eux, un homme vient d'incendier sa voiture. Il percute la tête du convoi, son véhicule explose au niveau de l'habitacle, tout près des passants.

Deux bonbonnes de gaz et des armes de poing

Les forces de l'ordre bouclent la zone, évacuation du public. L'agresseur est au sol, mortellement blessé par l'explosion de sa voiture. Un démineur le déshabille, il ne porte pas de ceinture explosive. Pourtant, dans son véhicule, les enquêteurs retrouvent deux bonbonnes de gaz, des cartouches et des armes de poing. Le signe d'une attaque préparée et ciblée. Il n'y a aucun blessé parmi la foule et les forces de l'ordre. Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne